Elle l’avait privé de sa vengeance, la seule chose qui donnait du sens à son existence Le jour de l’enterrement, les pensionnaires endimanchés avaient reçu, voyance gratuite par email,  l’ordre de garder le silence du lever au coucher, par respect Tout manquement serait sévèrement puni John ne parlait pas beaucoup, ça n’avait rien d’une contrainte pour lui.
Il profita même de la morosité obligatoire - les enfants dégoûtés se morfondaient dans leurs chambres, les adultes gardaient la tête baissée - pour, voyance mail gratuite,  se faufiler dans le bureau de sa tortionnaire et y dérober un souvenir.
*** John hésita un moment devant le rayon des sécateurs mais se décida finalement pour une petite pince coupante assez chère dont les lames courbes faisaient penser au bec d’un perroquet Devant lui, à la caisse, deux sexagénaires débattaient politique sans aucune discrétion, comme s’ils étaient seuls au monde, voyance gratuite par mail,  Les riches vivent dans la peur, les autres vivent dans la merde, dit celui qui portait un chapeau de pêcheur  Et moi, je suis où ? questionna l’autre.