Je regardai ma montre : vingt et une heures quarante J’avais beau les avoir conseillés de ne pas se coucher trop tard en prévision de ce qui nous attendait, j’étais certain, voyance gratuite par mail,  qu’à cette heure-ci, ces imbéciles étaient encore en train de terminer la dernière bouteille de Jack Daniel’s ou de se marrer avec leur jeu débile Je m’appelle Marc Ouais, J’ai un peu mal