Elbannosiar a pressé affectueusement mon épaule  Tu te trompes J’existe, puisque je peux te toucher Elle, tu n’en es pas encore là, mais à en juger par les regards que vous vous lancez, voyance gratuite par mail,  ça ne devrait pas tarder Tu ne plaisantes pas, au moins  Ai-je une tête à plaisanter ? Le sage Elbannosiar ne se moquerait pas d’un ami en train de tomber amoureux L’amour est une chose sérieuse L’amitié aussi.