placé devant ses yeux pour lui permettre de lire sa partition, ne serait-ce point, par hasard, le cousin germain de mon père, cet homme, voyance gratuite en ligne,  qui venait souvent en visite chez mes parents lorsque j’étais petit, et qui me prenait sur ses genoux pour me hisser à la hauteur des touches du piano, afin de m’apprendre cet air qui tantôt me paraissait si familier .