Bonne lecture, mon incess-amant, mon incéss-Armand, mon incéss-amour *Conclure Fasse que le temps donne ta main à ma peau, telephone gay, Dans ma chambre le sofa pas neuf pas vieux non plus Sur le duvet qui le protège je suis allongée Je ne suis pas nue Dans mes yeux soumis et délectés on peut voir ta jolie tête joyeuse qui s’approche tes épaules qui possèderont les miennes bientôt.