Petit dialogue trivial entre un instrument et son serviteurConcerto pour piano et fausses noteOuais, c’est clair, je suis moche, voyance mail gratuite,  un putain de vieux piano droit d’études… J’ai au moins quatre-vingt-dix piges, on m’a affublé de deux chandeliers à la con en cuivre qui se la jouent vaguement Art nouveau (enfin y en a un qui flageole bizarre).