Droit vers le loup. Je me suis dit « Ça y est, il va sortir un grand sac, et il va la mettre dedans, et il va l’emmener très loin au fond de la forêt, et on ne la reverra jamais ». Mais il a juste tendu un morceau de pain à Cathy, et ils se sont mis à nourrir les pigeons tous les deux, en riant, voyance gratuite en ligne par mail, J’étais très fâché après Cathy. Quand elle est remontée je l’ai encore attendue sur le palier. Et cette fois-ci je lui ai dit que c’était très dangereux, ce qu’elle faisait. Et que si il lui arrivait des malheurs il ne faudrait pas pleurer. Que ça serait de sa faute. Mais elle a juste rigolé, elle m’a dit que j’étais vraiment trop bête et que le monsieur, lui, il était drôlement gentil. Et elle a dit aussi qu’elle était sûre que j’étais jaloux parce que moi je ne pouvais pas descendre nourrir les pigeons avec lui. N’importe quoi.