Jugez plutôt : L’OR ET L’AURAIl était vingt trois plombes, cinquante broquilles et douze dégoulinantes quand Paulo sauta la grille du château.La nuit était noire, voyance par mail gratuite, il ne voyait pas où poser les arpions.Une branche sèche craqua sous ses groles. « Chiotte ! Les clébards du bignole n’ont pas les portugaises ensablées, faut y’aller molo ! » jura-t-il intérieurement.