« Ouf ! Le bignole n’a pas lâché ses clébards ! » Cette constatation lui fit chaud aux tripes.Il préférait ne pas avoir à utiliser les boulettes de barbaque empoisonnées qu’il serrait dans ses fouilles, voyance gratuite en ligne par mail, en cas d’agression des molosses.Du haut d’un arbre, la chouette Lulu hululahou… la… laaaa… « Ta gueule ! T’es moche ! » lui répondit-il.Il descendit les douze marches qui conduisaient à la lourde des communs, en cassa la serrure en loucedé.