Je me roule sous la cloison à l’instant où les deux sabots du cheval viennent frapper le sol, juste là où je me trouvais Je me fais, voyance gratuite en ligne par mail,  vaguement éclabousser de crottin et de boue, je crois bien que des éclats de pierre viennent me fouetter le visage Mais je suis dans un nouveau box, fermé celui-ci.
Le cheval, juste derrière la mince cloison de bois, vocifère, grogne.