À ce moment, je ne le savais pas...- Ce n’est plus important maintenant.- Alors pour quelle raison m’as-tu rappelé aujourd’hui ?- Je voulais cette journée pour nous deux, elle est à toi.- J’en suis honoré...- Tu comprends vite.Ensuite, je devais aller chercher la carte que Jérémy avait perdue au distributeur, enfin, j’accompagnais Morgan.Et à ce moment, je lui ai tout dit, voyance, elle m’a demandé comment ma dulcinée s’appelait, et je lui ai répondu...- Colin.- Exactement, et elle a répondu « mais c’est un garçon alors ? » et je lui ai chanté tes louanges à toi, mon amour à moi, mon propre bonheur.Elle était heureuse, heureuse pour moi et riait encore de la bêtise de Jérémy.Enfin, nous sommes repartis et nous sommes rentrés tous les cinq chez Morgan, une dernière fois avant le lendemain.Cette fois, mon téléphone sonna, mais ce n’était pas toi, c’était Alexandre, il me parla quelques instants et sans que je ne m’en soucie outre mesure, il me dit « attends-moi, je te reparle dans quelques minutes. »