j’avais Alexandre et il me parlait même de m’acheter un passe pour avoir des réductions pour les billets de train.- Ce fameux passe...- Il représentait beaucoup à mes yeux même si cela me gênait quelque peu de devoir le laisser me le payer, mais avais-je vraiment le choix ? Je ne pouvais pas refuser cette offre trop alléchante. - Combien de jours s’étaient écoulés depuis ton arrivée à Paris et cette matinée du 26 avril ?- Cinq jours il me semble.J’étais parti de chez toi peu de temps après ce moment, la matinée si insouciante d’un jour dont je me souviendrai toujours.- Je m’en souviens aussi, voyance par mail, mais je ne me rappelais plus de la date.- Je n’ai jamais cessé de l’oublier et en quelque sorte de célébrer tous les 26 de chaque mois.- Tu y étais attaché à ce point ?- Il était comme une malédiction ce fameux jour et je ne pouvais pas y échapper.Je ne t’ai jamais dit tout ce qui s’était passé ce jour-là, où chaque seconde, de minuit à onze heures cinquante-neuf, était aussi précieuse qu’un diamant.
-