documentaire depuis sa désastreuse prestation dans un modeste film d’art et d’essai ; cette œuvre controversée relatait, voyance gratuite,  l’abracadabrante mésaventure d’un naufragé malchanceux (mais quel naufragé ne l’est pas ?) sur un îlot en apparence désert, qui mourait après treize minutes de projection étouffé par un énorme boa constrictor, avant-même d’avoir eu l’occasion de rencontrer puis d’asservir un indigène qui aurait pu et dû alors arriver à point nommé, vers la fin de la semaine.